Vous êtes ici :

Initiatives "Sports pour tous"

Vous êtes un club, une association sportive ou une association en partenariat avec une association sportive de la Région bruxelloise ?

Vous souhaitez développer des activités sportives durant la saison 2017-2018 ?


La Commission communautaire française peut vous soutenir dans votre démarche :


Quatre priorités

1. Promotion du sport

Comment mettre en avant l’offre sportive bruxelloise et faire participer le plus grand nombre


Objectif
Soutenir la promotion à grande échelle de l’activité sportive en Région bruxelloise en apportant un soutien aux initiatives sportives en tout genre, de faire connaître l’offre sportive disponible et de faire augmenter le nombre de pratiquants à Bruxelles.
 
Public cible :
Tous les citoyens bruxellois sans limite d’âge sont concernés.
 
Activités à développer :
 
Evènements et manifestations sportives ouvertes à toutes et tous et mettant le sport à l’honneur (tournois, courses à pieds, conférences et séminaires sur des thématiques en lien avec le sport, campagne de sensibilisation au sein des écoles, journées d’initiation et de recrutement des clubs, programmes de sport scolaire, etc.).
 
Porteurs de projets :
  •  Associations sportives et clubs sportifs constitués en asbl 
 
Le dossier doit être introduit dans les plus brefs délais et au plus tard 2 mois avant le début de l’activité à l’adresse suivante :
 
Service public francophone bruxellois
Direction d’administration des Affaires culturelles et du Tourisme
Plan sport « Sport Pour Tous »
Rue des Palais, 42
1030 Bruxelles
 
et comprendra les éléments suivants :

 


2. Sport Senior » et « Sport Santé »

Vous mettez en évidence les bienfaits d’une pratique sportive à tout âge, vous prévoyez un encadrement et une pratique adaptés


Objectif :
 La pratique sportive par certains publics cibles est faible en Région de Bruxelles-Capitale.
Votre projet vise à  d’augmenter la pratique en proposant une activité physique adaptée.
 
Public cible :

  • Personnes de plus de 60 ans (« Sport Senior »);
  • Personnes de tout âge nécessitant, pour des raisons de santé, une « pratique douce[1] » du sport ;
  • Personnes ne pratiquant pas de sport et potentiellement tentées par le  « Sport Santé[2]» ;
  • Pratiquants et encadrants devant apprendre à adopter une pratique respectueuse du corps.
 
Activités à développer :
  • Stratégies de sensibilisation ou partenariats pour amener les personnes de plus de 60 ans vers les sections « seniors » des clubs ou associations sportives ;
  • Création de nouvelles sections « seniors » pendant les heures creuses[3] ;
  • Développement de sections « seniors » existantes dans les clubs et associations sportives ;
  • Création d’activités sportives récurrentes adaptées, par le biais d’un encadrement professionnel adapté, de matériel adapté, et d’un accès adapté aux infrastructures, pour personnes âgées (« Sport Senior ») ou pour personnes ayant des problèmes de santé (« pratique douce ») ;
  • Organisation d’actions de sensibilisation au « Sport Santé » vers les non pratiquants ;
  • Sensibilisation des pratiquants et formation des encadrants à une pratique respectueuse du corps, via par exemple l’apprentissage de techniques d’échauffement, de stretching, des durées et niveaux d’intensité de pratiques  recommandées selon l’âge, le niveau de condition physique, etc.
 
Porteurs de projets :
  • Associations sportives et clubs sportifs constitués en asbl
  • Clubs seniors non sportifs
  • Maisons médicales
  • Maisons de quartier
  • Centres communautaires
  • Maisons de repos
  • ASBL d’aide aux personnes âgées
 
Conditions : 
Afin de garantir un bon encadrement sportif, les porteurs de projets qui ne sont pas des clubs ou des associations sportives devront établir un partenariat avec ces derniers.
 
Information complémentaire :
Tout partenariat, notamment avec des acteurs du monde de la santé et de la prévention ou des CPAS, est conseillé.

Le dossier doit être introduit dans les plus brefs délais et au plus tard 2 mois avant le début de l’activité à l’adresse suivante :
 
Service public francophone bruxellois
Direction d’administration des Affaires culturelles et du Tourisme
Plan sport « Sport Pour Tous »
Rue des Palais, 42
1030 Bruxelles
 
et comprendra les éléments suivants :
[1] Une pratique dans des conditions adaptées aux capacités de chacun
[2] Pratique du sport privilégiant les bienfaits pour la santé plutôt que l’apprentissage technique ou la performance sportive
[3] Heures durant lesquelles les infrastructures sportives sont peu utilisées

 


3. Sport et lutte contre l’exclusion sociale

Vous mettez en place des stratégies pour que l’aspect financier ne soit pas un obstacle à la pratique du sport et que le sport puisse contribuer à l’émancipation d’un public « fragilisé »


Objectif :
Augmenter la contribution du sport à « la lutte contre l'exclusion sociale » et faciliter l’accès au sport à un public « fragilisé ». 
La pauvreté et l’exclusion sociale sont des problématiques multidimensionnelles qui nécessitent des actions à tous les niveaux. Le sport a un rôle social évident et donc un rôle plus spécifiquement aussi par rapport à la problématique de l'exclusion sociale.
 
Public cible :
  • Ménage dont les revenus (salaire, revenu de remplacement, allocation sociale…) sont inférieurs au revenu minimum moyen garanti ;
  • Enfants envoyés par le Service d'Aide à la Jeunesse ou inscrits dans une école à encadrement différencié ;
  • Personnes incarcérées, personnes sans-abris.
 
Activités à développer :
  • Réduction de cotisation afin d'attirer davantage de membres en situation de précarité ;
  • Stratégies de sensibilisation ou partenariats pour toucher des publics précarisés ;
  • Développement d’un encadrement adapté aux publics visés (formation des encadrants, mise à disposition d'équipements gratuits, mise en place d’accueil et de procédures d'inscription adaptées…) ;
  • Développement de projets sportifs visant l’insertion socio-professionnelle des individus.
 
Porteurs de projets :
  • Associations sportives et clubs sportifs constitués en asbl
 
Information supplémentaire :
Il vous est proposé de nouer, le cas échéant, des partenariats avec un service d'aide sociale aux détenus, agréé en Région bruxelloise, un CPAS, une association travaillant avec un public fragilisé, un Service d’Aide à la Jeunesse…
 
Le dossier doit être introduit dans les plus brefs délais et au plus tard 2 mois avant le début de l’activité à l’adresse suivante :

Service public francophone bruxellois
Direction d’administration des Affaires culturelles et du Tourisme
Plan sport « Sport Pour Tous »
Rue des Palais, 42
1030 Bruxelles
 
et comprendra les éléments suivants :  

 


4. Sport, éducation et fair-play

Vous souhaitez, à travers un projet éducatif et des actions concrètes, vous mobiliser autour des valeurs d’éthique sportive, de respect de l’autre et de fair-play


Objectif :
 Par nature, le sport permet aux jeunes de se découvrir, de développer leur caractère et de compléter leur apprentissage de la vie en groupe. Le sport est donc potentiellement un lieu d’éducation des jeunes.
 
Le sport enrichit la société et l'amitié entre les personnes, à condition d'être pratiqué loyalement. Le fair-play signifie bien plus que le simple respect des règles. Il couvre les notions d’amitié, de respect de l’autre et d’esprit sportif. L’éthique sportive est définie comme une façon de penser et pas seulement comme un comportement à adopter.
 
Tous les acteurs qui, directement ou indirectement, influencent et favorisent l’expérience vécue par les enfants et les adolescents dans le sport sont concernés par l’éthique sportive : parents, enseignants, entraîneurs, arbitres, cadres, dirigeants, administrateurs, sportifs de haut niveau qui servent de modèles, spectateurs, etc.
 
Le Gouvernement francophone bruxellois est d’avis que le fair-play doit être pratiqué tous les jours. Organiser des événements ponctuels n’est pas suffisant. Il faut en plus que les pratiquants et leurs encadrants prennent le problème en main personnellement, tous les jours, qu’ils apprennent à adopter les bons comportements à chaque instant et qu’ils sensibilisent les autres personnes concernées dans leur club. Dans ce domaine, l’innovation est essentielle. En effet, aborder le problème d’une manière nouvelle peut également aider à mobiliser les personnes concernées.
 
Les clubs et associations sportives qui le désirent peuvent développer un réel projet éducatif qui précise leur vision de l’éducation, les implications pratiques au niveau de leurs activités et sur les parents.
 
Le Gouvernement francophone bruxellois invite les clubs et associations sportives à développer un projet éducatif, à formaliser leur projet, à mettre en place des activités à but éducatif à côté ou en même temps que les activités sportives et à travailler davantage en partenariat avec les associations d’aide à la jeunesse qui ont l’habitude de rédiger un « projet éducatif ».
 
 
Public cible :
  • Jeunes de moins de 18 ans
  • Pratiquants en club ;
  • Parents d’enfants pratiquants ;
  • Spectateurs ;
  • Personnel d’encadrement et dirigeant dans les clubs et associations sportives.
 
 
Activités à développer :
  • Rédaction d’un projet éducatif dans un club ou une association sportive, en collaboration avec les dirigeants et les encadrants ;
  • Sensibilisation des jeunes et de leurs parents, ainsi que des entraîneurs au projet éducatif du club ou de l’association sportive ;
  • Création ou développement, par un club ou une association sportive, d’activités à but éducatif en ce compris de sensibilisation au fair-play, à côté ou en même temps que ses activités sportives habituelles ;
  • Réalisation d’activités sportives par des associations d’Aide à la Jeunesse en partenariat avec un club ou une association sportive (et vice-versa).
 
Porteurs de projets :
  • Associations sportives et clubs sportifs constitués en asbl
  • Associations actives dans l’Aide à la Jeunesse
  • Associations actives dans la promotion du fair-play
 
Les associations d’Aide à la Jeunesse ou les associations actives dans la promotion du fair-play qui introduisent un projet doivent nouer un partenariat avec une structure sportive.
 
 Le dossier doit être introduit dans les plus brefs délais et au plus tard 2 mois avant le début de l’activité à l’adresse suivante :
 
Service public francophone bruxellois
Direction d’administration des Affaires culturelles et du Tourisme
Plan sport « Sport Pour Tous »
Rue des Palais, 42
1030 Bruxelles
 
et comprendra les éléments suivants :




Le dossier doit être introduit dans les plus brefs délais et au plus tard 2 mois avant le début de l’activité à l’adresse suivante :
 
Service public francophone bruxellois
Direction d’administration des Affaires culturelles et du Tourisme
Plan sport « Sport Pour Tous »
Rue des Palais, 42
1030 Bruxelles

 

À votre service

Contact

Tita CHRONIS
02 800 83 25
tchronis@spfb.brussels

Appels à projets

Tous les appels à projets